Actualités

Un facteur d’importance critique : Le personnel logistique

Pendant les phases de confinement et de reprise progressive de l’économie, l’importance cruciale de chaînes logistiques fonctionnelles et d’un personnel garantissant leur bonne marche s’impose avec une acuité toute particulière. Les valeurs incarnées au quotidien au sein de DACHSER sont alors le gage d’une orientation claire et de sécurité.

Des hommes et des cultures réunis par les mêmes valeurs

Le Covid-19 est omniprésent. Depuis des mois, il domine l’actualité, le paysage urbain, la restauration et le commerce ainsi que l’ensemble de la vie publique et culturelle – et aussi la logistique. Aucun produit courant n’en témoigne plus que le papier toilette. Aussi surprenante que généralisée, la pénurie survenue dès l’apparition du virus a symbolisé la crise et ses effets sur les structures d’approvisionnement.

On a depuis beaucoup réfléchi et écrit sur ces achats de précaution et les ressorts psychologiques d’un comportement tout sauf rationnel suscité par la crise. L’absence momentanée de divers produits du quotidien, dont le papier toilette, les désinfectants ou encore de certaines denrées de base, comme le riz, la levure, la farine ou les pâtes, a parfois détourné notre attention de ce qui continuait malgré tout de fonctionner à merveille durant le con - finement, à savoir l’approvisionnement de base de la population en denrées, médicaments et produits du quotidien de toutes sortes.

Les entreprises industrielles et manufacturières encore en activité ont pu, elles aussi, se reposer sur la logistique pour leurs chaînes d’approvisionnement. Et ce, malgré des conditions rendues bien plus difficiles par les contrôles douaniers inhabituels au sein de l’Europe, ainsi que des mesures strictes d’hygiène, de distanciation et de sécurité, dans le commerce, les entrepôts, les cabines des conducteurs et les bureaux des agents d’exploitation. En conditions « normales », le fonctionnement de processus logistiques minutieusement orchestrés au sein de réseaux complexes est considéré comme « allant de soi » et suscite rarement un large intérêt auprès du grand public. Durant la crise cependant, outre les médecins et le personnel soignant et de supermarchés, les conducteurs et agents d’exploitation ainsi que les agents de manutention et de stockage ont été propulsés sur le devant de la scène.

Sans hommes, rien ne marche

Qu’est-ce qui motive le personnel du secteur logistique, qu’est-ce qui le fait bouger et lui donne une orientation, précisément en ces temps difficiles ? « La logistique est loin de se limiter à des capacités de stockage et de transport : c’est un vaste système à plusieurs niveaux et incroyablement vivant composé de personnes avec leurs équipements, leurs outils et leur informatique – un système cyber-socio-physique » affirme Andreas Froschmayer, Corporate Director Corporate Strategy, Development & PR. « L’homme est et reste la clé de notre succès. » Trois motifs à cela.

Primo : ce sont les hommes qui font la qualité. Et c’est elle qui fera la différence dans un monde numérique. Secundo : La réussite d’une mission dépend toujours des hommes. Et tertio : Employés et conducteurs constitueront toujours l’interface directe avec les clients. »

Malgré la numérisation croissante et la mise en réseau mondiale, ce qui fait la différence dans les prestations logistiques de DACHSER, ce sont les personnalités et les compétences, le respect des valeurs et la capacité d’empathie des hommes, constate Bernhard Simon, CEO de DACHSER. Ce sont les collaborateurs qui chez DACHSER concrétisent le niveau élevé de qualité et dans le même temps assurent la satisfaction et la fidélité des clients. »

Nous créons l’excellence, en termes d’alliance et d’intégration intelligente, d’un maillage de compétences logistiques au niveau mondial. Nous optimisons le bilan logistique de nos clients. » La mission de DACHSER définit l’objectif à atteindre. La voie qui permet de le réaliser dépend de six valeurs ou couples de valeurs :

  •  Esprit entrepreneurial et courage d’innover
  •  Responsabilité d’intégration
  •  Durabilité
  •  Loyauté et engagement
  •  Intégrité et sincérité
  •  Ouverture sur le monde et respect

Nos valeurs sont une orientation, une source de stabilité et un facteur de différenciation. Elles sont aussi le fil directeur qui nous guide vers des relations de qualité entre collègues. Elles nous offrent la certitude de savoir comment agir dans un monde qui se transforme toujours plus vite – tout en continuant de nous faire confiance mutuellement – aussi et surtout en temps de crise », explique B. Simon.

Dans une situation de crise notamment, lorsque certitudes professionnelles et personnelles s’envolent du jour au lendemain, lorsque des chaînes d’approvisionnement bien rodées se grippent ou s’immobilisent, nous nous rapprochons et prenons encore plus conscience de ce qui nous lie les uns aux autres. On voit alors à divers niveaux, partout dans le monde, que les valeurs sont effectivement incarnées par tous au sein de DACHSER et rapportées par chacun à sa personnalité propre et à sa fonction dans le réseau.

Le regard tourné vers l’avenir

Pour B. Simon, CEO de Dachser, les valeurs du groupe incarnées à travers toutes les cultures et tous les continents, sont pour l’entreprise familiale et tous ses membres des facteurs d’orientation, de stabilité et de différenciation. Elles sont aussi porteuses d’une vision d’avenir, surtout et encore plus dans la crise actuelle. « En s’appuyant sur nos valeurs communes, nous pouvons créer de la proximité au sein de la famille Dachser, même si les contacts personnels sont aujourd’hui fortement limités. Elles nous donnent la boussole qui nous permet de nous réorienter chaque jour. Nous pouvons ainsi rester une entreprise familiale soucieuse de préserver des relations authentiques et un intérêt sincère les uns pour les autres. C’est en prenant soin de nous-mêmes et de nos collègues que nous saurons rester fidèles à nous-mêmes tout en réalisant nos objectifs de croissance », indique Bernhard Simon.

C’est pourquoi le renouvellement générationnel de l’Executive Board annoncé précisément durant la crise sanitaire n’est en aucun cas inopportun. « En tant qu’entreprise familiale, Dachser se projette sur le long terme. Nous avons préparé le renouvellement générationnel à la tête de l’entreprise dès 2012 et ne remettons pas subitement en cause les stratégies assurant une évolution positive à long terme, même si une crise imprévisible se répercute de manière aussi large sur nos activités opérationnelles, explique le CEO de Dachser, en ajoutant : nous n’avons aucune raison de perdre le contrôle de la situation à cause du coronavirus, le groupe est excellemment préparé en termes de structures et de personnel. Nos collaborateurs, notre modèle économique performant, notre situation financière saine forment un socle solide qui nous aide à traverser la crise sans heurts pour prendre ensuite un nouveau départ. »

Contact Raisa Mertens