Actualités

L'agilité des réseaux

Les réseaux logistiques sont conçus selon des normes précises concernant la structure des biens et les processus. Plus les différentes plateformes sont reliées entre elles, plus les réseaux sont robustes et plus ils offrent de la flexibilité aux clients de tous les secteurs, même en temps de crise. Certains hubs assument des tâches de consolidation supplémentaires et très fonctionnelles : chez DACHSER, on les appelle Eurohubs.

Les Eurohubs constituent la colonne vertébrale de notre réseau logistique européen.
Les Eurohubs constituent la colonne vertébrale de notre réseau logistique européen.

Jour et nuit, les camions DACHSER rallient différentes destinations dans toute l’Europe. Trois Eurohubs, Überherrn, Bratislava et Clermont-Ferrand, donnent la cadence des liaisons. Au niveau de ces points nodaux, DACHSER groupe des envois pour les tractions régulières sur le réseau paneuropéen lorsqu’il n’existe pas de liaisons directes.

Pour remplir leurs fonctions, les Eurohubs tournent à plein régime, transformant la nuit en jour. Une activité intense règne alors dans les postes de commande des hubs et dans les entrepôts, avec un va-et-vient incessant de marchandises qui entrent et sortent. La principale mission des hubs est d’assurer l’approvisionnement du réseau européen. « Les Eurohubs sont des centres sans but lucratif et sans clients propres, leur seul but est de relier les agences entre elles par des transports précisément cadencés », explique Jens Lengefeld, Head of Partner Hub & Traffic Organization chez DACHSER. DACHSER peut ainsi apporter une valeur ajoutée supplémentaire à ses clients européens en leur offrant l’accès le plus rapide à toutes les destinations possibles d’Europe, même dans les régions les plus éloignées, poursuit Jens Lengefeld, et ce, dans les 24, 48 ou 72 heures selon la distance.

L’intégration de toutes les destinations européennes

Maintenir l’équilibre sur le réseau est une tâche exigeante. « Seule l’excellence en termes de planification et d’exploitation peut permettre d’atteindre le niveau de qualité, de service et de responsabilité requis, déclare Michael Schilling, ancien COO Road Logistics et principal architecte du réseau de transport paneuropéen. Notre objectif est de faire progresser par un groupage ciblé et systématique des envois la mise en réseau et le développement des Eurohubs ainsi que l’intégration de toutes les régions d’Europe. Nous exploiterons ainsi au mieux nos capacités de transport tout en améliorant rentabilité et respect de l’environnement », conclut-il. 

Le premier Eurohub du réseau DACHSER est entré en service en 2002 à Überherrn. Situé à la frontière franco-allemande, il est rapidement devenu une plaque tournante importante entre les deux pays et leurs marchés cibles européens. En 2011, l’Eurohub de Bratislava en Slovaquie s’est ajouté au premier. Puis, la même année l’entrée en service de l’Eurohub de Clermont-Ferrand a permis à DACHSER de finaliser avec succès sa stratégie à trois Eurohubs, pour une couverture européenne complète avec des temps de transit garantis. « Pilotés de manière centrale, les Eurohubs constituent la colonne vertébrale de notre réseau logistique européen », explique Jens Lengefeld.

« Seule l’excellence en termes de planification et d’exploitation peut permettre d’atteindre le niveau de qualité, de service et de responsabilité requis », déclare Michael Schilling, ancien COO Road Logistics 

Le réseau européen DACHSER, dont la force repose essentiellement sur les quelque 2 450 liaisons directes nationales et 1 400 liaisons intereuropéennes entre les agences, devient encore plus performant grâce aux Eurohubs et à l’inter-connexion de toutes les régions européennes qu’ils assurent. « Nous aidons les agences n’assurant que peu de tractions directes grâce à un plan de transport réglé à la minute qui leur permet de proposer à leurs clients toutes les destinations à l’export », poursuit Lengefeld. Ainsi, le site de Clermont-Ferrand est passé du statut de hub français à celui d’une plaque tournante desservant toute l’Europe grâce au rattachement de liaisons internationales pour les importations et les exportations. » D’où l’importance de ce site stratégique aussi bien pour les clients français ciblant des marchés européens que pour les clients européens avec des débouchés français.

Les Eurohubs gérés de manière centralisée fonctionnent comme l'épine dorsale du réseau logistique européen.
Les Eurohubs gérés de manière centralisée fonctionnent comme l'épine dorsale du réseau logistique européen.

Le souci d’une vision globale

D’après Jens Lengefeld, les acteurs du réseau doivent avoir une vision globale, qui aille bien au-delà de leur propre site. Et il déclare : « Le siège à Kempten donne des règles et des objectifs clairs aux gestionnaires des Eurohubs et assure ainsi un équilibre entre les intérêts du réseau et des Eurohubs. » En tant que centre sans but lucratif, un Eurohub est au service du réseau tout entier et de la qualité élevée de ses prestations. Les clients peuvent ainsi non seulement profiter de la fiabilité du système, mais aussi, dans un réseau optimisé grâce aux Eurohubs, faire l’économie de plusieurs entrepôts régionaux et desservir de nombreux pays avec des temps de transit fixes.

En ces temps de crise sanitaire, avec des chaînes d’approvisionnement sans cesse perturbées et parfois même entièrement brisées, le maintien de l’équilibre du réseau relève d’un véritable défi, mais constitue aussi une opportunité. « Au plus fort de la crise au printemps, les Eurohubs ont été des rocs dans la tempête, rapporte Jens Lengefeld. Ils ont repris le tonnage des agences, lorsque celles-ci ont dû arrêter leurs liaisons directes pratiquement du jour au lendemain suite à la réduction du volume des commandes. Le réseau est ainsi demeuré opérationnel pour les clients - sans perte de qualité ni surcoût extraordinaire. Tous les acteurs du réseau savent une chose : les Eurohubs sont fiables. Ils assurent des liaisons permanentes, rapides et efficaces, avec toujours le même niveau de qualité. »

Contact Joanne Fernandes