Actualités

L’emballage : un service à valeur ajoutée qui en vaut la peine

Ils jouent un rôle décisif dans la logistique : les palettes et les autres emballages. Pourtant le système d’échange doit faire face à des défis de plus en plus complexes. DACHSER mise à fond sur la qualité et s’engage clairement pour faire de l’échange des emballages un service à valeur ajoutée.

Une palette Europe est constituée de 9 blocs de bois, 11 planches et 78 clous. Elle mesure 1200 mm de long, 800 mm de large, 144 mm de haut et pèse 22 kg.

Voici les travailleurs de l’ombre de la logistique : les palettes et les autres emballages. C’est sur eux que repose littéralement le service fourni : ils sont indispensables pour que les bonnes marchandises arrivent au bon endroit en bon état et au bon moment. Chaque année, DACHSER transporte plus de 60 millions de palettes Europe et 25 millions d’autres emballages consignés à travers le continent : caisses palettes grillagées, caisses de transport de denrées alimentaires et contenants de toutes sortes.

L’échange des emballages est indispensable au bon fonctionnement de la chaîne logistique. L’échange physique qui a lieu sur la rampe de déchargement du destinataire ainsi que la livraison retour des emballages vides au dépôt, où ils sont triés et entreposés temporairement, sont au cœur du processus. « Un tel cycle oblige à accorder davantage d’attention et de valeur aux emballages » explique Jens Müller, responsable du service gestion et organisation du réseau chez DACHSER. En effet, leur qualité a une influence réelle sur la qualité de l’ensemble de la prestation logistique.

Une course à la qualité
Une palette cassée ou très encrassée peut déstabiliser même les chaînes logistiques les mieux organisées. Sans parler des problèmes de sécurité que pose le déplacement de palettes de qualité inférieure quand elles sont stockées en hauteur. De façon générale, le secteur se plaint d’une baisse de la qualité des palettes Europe disponibles dans le pool, ce qui engendre une hausse des dépenses consacrées aux achats de remplacement. En outre, la gestion supplémentaire des bons de pooling spéciaux pèse dans le budget.

Plus de 400 experts de l’emballage
« DACHSER s’engage clairement pour faire de l’échange d’emballages un service à valeur ajoutée, qui doit être rémunéré de façon adéquate », déclare Müller. L’engagement de DACHSER dans ce sens est par conséquent considérable. « Nous employons plus de 400 experts de l’emballage dans nos succursales locales dans toute l’Europe et au siège de l’entreprise à Kempten afin d’offrir à nos clients des emballages de transport réutilisables dont ils tireront pleinement profit, avec des effets positifs sur le long terme », ajoute-t-il. Il précise également qu’à l’ère de la numérisation, le système actuel de gestion des emballages est sans cesse revu par le siège afin de suivre les derniers développements informatiques.

Le cycle idéal n’est pas une règle universelle

La gestion des emballages et les services d’emballages constituent souvent des défis logistiques complexes au quotidien. En effet, le cycle idéal formé par l’échange d'un nombre égal de palettes entre les lieux de départ et de destination n’est pas une règle universelle. Cela engendre des disparités constantes entre les succursales qui ont un fort besoin d’emballages et celles qui sont en excédent. « Une telle situation nécessite une gestion intelligente du système de pooling et d’échange selon le principe suivant : réserver pour ne pas transporter », explique Thomas Jäger, responsable du service de gestion des conteneurs et des marchandises dangereuses chez DACHSER.

Une comptabilité double
DACHSER assure les conditions nécessaires à la remise à disposition des emballages en établissant et en administrant des comptes d’emballage destinés à toutes les parties impliquées dans le processus de transport. « Afin de garantir un service d’emballage sûr et efficace, nous avons par exemple recours à une double comptabilité, à des inventaires mensuels réalisés à l’aide d’outils informatiques et à une surveillance permanente », précise Jäger. En outre, DACHSER utilise deux installations de tri pour les palettes et fait appel à des entreprises homologuées pour les réparations, participant ainsi activement au maintien de la qualité de l’ensemble du pool. « Par ailleurs, nous nous impliquons activement dans GS1 pour contribuer à l’élaboration des recommandations d’utilisation et des critères de qualité », ajoute Jäger.

Tout le savoir-faire logistique DACHSER
Pour Jens Müller, c’est une évidence : « Dans le domaine des emballages, nous avons l’avantage de pouvoir également exploiter un réseau performant en Europe. Les investissements permanents de DACHSER dans les ressources humaines et les technologies en valent la peine. Ils nous permettent d’éviter les pertes qui pourraient résulter d’un mauvais choix d’emballage et de garantir à l’expéditeur initial une livraison retour optimale du point de vue écologique, économique et logistique. »

C’est tout bénéfice pour les clients, qui gardent l’esprit tranquille grâce aux solutions d’emballage globales de DACHSER. « Ils peuvent compter sur notre réseau pour avoir accès à tout moment à un emballage adapté à leurs exigences, même en période de pointe », explique Müller. « C’est un service à valeur ajoutée apprécié de nos clients et dans lequel nous investissons beaucoup de ressources. »