Retour
Information marché Actualités
Actualités

Plaque tournante du réseau mondial

Le Benelux fait partie des régions clés pour la logistique internationale, son réseau dense de transport à couverture mondiale offrant les conditions idéales pour animer des chaînes d’approvisionnement intégrées.

PLAQUE TOURNATE DU RÉSEAU MONDIAL.
PLAQUE TOURNATE DU RÉSEAU MONDIAL.

Le réseau du Benelux s’inscrit dans un contexte historique. Depuis plus de 75 ans, il réunit, en étroit partenariat, trois voisins d’Europe occidentale, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg. En 1944, peu avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, ils forment une union douanière, élargie en 1958 en union économique. Il faut dire que ces pays ont l’expérience de la coopération. Depuis le haut Moyen Âge, ces trois monarchies ont en effet toujours été intimement liées de diverses manières sur les plans économique et culturel.

Aujourd’hui, le Benelux traduit surtout l’idée d’actions concertées de trois petits états dans les domaines culturel et politique. Une trentaine de millions de personnes cohabitent sur à peine 75 000 kilomètres carrés. C’est un marché intéressant, d’autant plus si l’on considère que plus de la moitié du pouvoir d’achat de l’Union européenne est concentrée tout autour, dans un rayon de 500 kilomètres.

D’intéressantes portes sur le monde

Avec les ports de Rotterdam, d’Anvers, de Gand et de Zeebrugge, ainsi que les aéroports de Schiphol (Amsterdam), Maastricht Airport et de Bruxelles, le réseau d’états du Benelux dispose d’accès intéressants aux marchés internationaux. Ces plaques tournantes internationales sont étroitement connectées aux centres de production et con-sommation de la région et des pays limitrophes par un réseau d’autoroutes, de voies ferrées et fluviales.

La logistique et le commerce jouent donc un rôle particulièrement important au Benelux. Les entreprises internationales apprécient l’accessibilité multimodale de la Belgique et des Pays-Bas, sachant que les activités sont concentrées en Belgique plus particulièrement autour du triangle géographique Bruxelles-Anvers-Gand. Aux Pays-Bas, elles se cantonnent à la Randstad, une conurbation qui réunit Amsterdam, Rotterdam, Utrecht et La Haye.

Depuis le Benelux, nous pouvons donc, en prestataire unique, offrir à nos clients des chaînes d’approvisionnement d’envergure mondiale.

Dachser est présent aux Pays-Bas et en Belgique depuis 1975. Depuis lors, tous les signaux de croissance sont au vert. Aat van der Meer, Managing Director Dachser Benelux, se souvient : « Avec Dachser, nous avons posé des jalons au Benelux de manière systématique. En 2007, une nouvelle agence est née à Waddinxveen, près de Rotterdam, puis en 2011, un site a été créé au Luxembourg. En 2012, nous avons étendu la surface des quais de notre première agence aux Pays-Bas, à Zevenaar, la portant à 10 000 mètres carrés. » Pour lui, les réalisations sont nombreuses dans la région. « En raison d’une forte croissance, le site de Waddinxveen a été considérablement développé. Et il accueille désormais le centre de notre organisation au Benelux. Fin 2019, nous avons posé la première pierre d’un entrepôt offrant 17 000 mètres carrés pour l’entreposage et la manutention. »

Dans la Belgique voisine, ajoute Aat van der Meer, Dachser a très nettement étendu ses capacités. En 2014, avec l’emménagement dans un nouveau bâtiment sur le site de Willebroek (Anvers), 7 000 mètres carrés de quais ont été mis à disposition. Une nouvelle extension est prévue pour 2021. Le site de Mouscron, à une centaine de kilomètres à l’ouest de Bruxelles, qui a été agrandi en 2015, offre désormais 8 400 mètres carrés pour le transbordement et 5 000 mètres carrés pour l’entreposage. À Grevenmacher, au Luxembourg, cette tendance à la croissance s’est égale­ment confirmée et poursuivie : dans la région, le chiffre d’affaires a augmenté de 11,3 % au cours de l’exercice 2018, le tonnage de 6,4 % et le nombre d’envois de 6,1 %. Les effectifs ont eux aussi fortement augmenté. Dachser Benelux emploie désormais environ 800 collaborateurs.

Des réseaux interconnectés.
Des réseaux interconnectés.

Des réseaux interconnectés

Pour Aat van der Meer, ces chiffres démontrent également le bien-fondé de la politique d’investissement à long terme de Dachser, des investissements qui concernent non seulement l’extension des bâtiments, mais aussi la technologie de l’information, l’équipement technique et le personnel. C’est surtout le thème de l’interlocking, c’est-à-dire de l’intégration systématique du réseau Air & Sea et du vaste réseau de transport routier européen de Dachser, qui revêt une importance toute particulière dans les pays du Benelux. La proximité des agences de Waddinxveen et de Willebroek avec les ports importants de Rotterdam, constitue un avantage considérable. Un trafic de 14,5 millions EVP y a en effet été réalisé en 2018, pour environ 11 millions d’EVP à Anvers.

Interlocking

L’interlocking garantit aux clients Dachser un accès permanent et transparent à tous leurs marchés cibles dans le monde entier, avec à chaque fois, une intégration intelligente et fiable des activités d’approvisionnement, de production et de distribution. « Les pays du Benelux constituant une plaque tournante cruciale pour les échanges mondiaux, nous y avons constamment développé notre présence et renforcé le réseau européen », explique Aat van der Meer. « L’intégration de nos Business Fields Road Logistics et Air & Sea Logistics est poursuivie à tous niveaux, de l’informatique à la vente. Depuis le Benelux, nous pouvons donc, en prestataire unique, offrir à nos clients des chaînes d’approvisionnement d’envergure mondiale. Et ce, avec nos meilleures ressources en matière de transport routier européen et de fret aérien et maritime à l’échelon mondial », ajoute Aat van der Meer.

DACHSER Intelligent Logistics.
DACHSER Intelligent Logistics.

Anticiper et accompagner les changements

La puissance des réseaux apparaît surtout lorsque le con­-texte évolue, comme ce sera prochainement le cas du fait du Brexit. Tablant sur une nouvelle croissance dans les pays du Benelux, Aat van der Meer affirme : « Un grand nombre d’entreprises ont déjà envisagé d’entreposer leurs marchandises sur le continent. »

Et de préciser que le nouvel entrepôt de logistique contractuelle de Waddinxveen, près de Rotterdam, jouera un rôle décisif en contribuant à répondre pleinement aux exigences des clients. Il pense que Dachser Benelux est bien préparé pour l’avenir grâce à son équipe hautement qualifiée. « Nous sommes bien sûr idéalement intégrés dans le réseau Dachser et capables d’assurer tous les jours, pour nos clients, 350 départs vers des destinations au sein et hors de l’Europe. Mais tout cela, nous le devons à des collaborateurs fiables et performants, originaires de toutes les régions du monde. Aptes à réagir rapidement, ils comprennent les besoins de nos clients intervenant à l’international », ajoute-t-il avec fierté.

Pour assurer un niveau de qualité aussi élevé, Dachser forme les collaborateurs de demain en collaboration avec diverses écoles et en recourant au système de formation en alternance dans les métiers de la logistique, explique Aat van der Meer, pour qui cela va de pair avec un objectif clair : « Les réseaux sont conçus par des humains pour des humains. En suscitant l’intérêt des jeunes, nous façonnons l’avenir – pour le bien de Dachser comme pour celui de nos clients. »      

K. Fink

Contact Joanne Fernandes