Retour
Actualités Communiqués de presse

De la Pologne à Haïfa, des colosses d’acier en Méditerranée

Les nouveaux portiques à conteneurs destinés au port de Haïfa sont parvenus à destination depuis la Pologne en transitant par Hambourg. DACHSER Air & Sea Logistics a pris en charge le transport de ces portiques de type STS et regroupé plusieurs pièces provenant de fournisseurs de toute l’Europe. C’est un projet hors normes.

Arrivé au port de Haïfa. (Image : ICL)
Arrivé au port de Haïfa. (Image : ICL)

Véritables géants des océans du globe, les porteconteneurs et navires citernes de la classe Postpanamax doivent leur appellation à leurs dimensions ; ils sont en effet tellement longs et larges qu’ils ne peuvent plus emprunter le canal de Panama, qui est le chemin le plus court entre l’Atlantique et le Pacifique.

En Méditerranée orientale, dans la ville portuaire israélienne de Haïfa, même ces « gros rafiots » sont les bienvenus. Depuis 2010, ils sont pris en charge au terminal à conteneurs de Hacarmel. Les vaisseaux de plus de 350 mètres de long peuvent s’y amarrer. La hauteur d’eau supérieure à 15 mètres au niveau des quais de chargement peut atteindre dix mètres dans les terminaux pétroliers.

Afin de faire face aux tâches qui s’accumulent littéralement sur le quai, le port de Haïfa a commandité à Brême auprès de Kocks Ardelt Kranbau, leader mondial du marché des portiques Goliath et pionnier dans le développement de grues à conteneurs, « la surélévation et l’extension » de quatre nouveaux portiques à conteneurs. Alors que les grues précédentes pouvaient desservir sept à huit « étages » de vaisseaux, elles pourront désormais en desservir jusqu’à onze, augmentant ainsi considérablement les performances et l’efficacité de la manutention portuaire.

Des composants de toute l’Europe

Le défi est à la mesure des grues ellesmêmes. « Il fallait pour ce faire rassembler des pièces et des composants de toute l’Europe, et les expédier depuis Hambourg », explique Hans-Ulrich Brüggemann, Manager Seafreight Projects chez DACHSER Air & Sea Logistics à Cologne. Les éléments de construction en acier ont été fabriqués en Pologne, 26 tracteurs de conteneurs sont venus d’Anvers et les différents composants des machines ont été livrés par des fournisseurs de toute l’Europe. « Réunir tous ces éléments et orchestrer les processus s’est révélé être une tâche herculéenne », confie Hans-Ulrich Brüggemann. « Rien de tout cela n’aurait été possible sans la coopération empreinte de compréhension et de confiance avec notre partenaire Israel Cargo Logistics (ICL). La ligne dédiée de l’équipe DACHSER entre Cologne et Haïfa n’a cessé de sonner tout au long du projet, et ce n’est pas fini. »

 « Lorsque les processus ont bien été rodés, même les plus grosses grues deviennent du fret maritime presque ‘normal’. »

Les éléments de la première grue sont arrivés en mars à Haïfa, ceux de la deuxième en juin, et ceux des troisième et quatrième grues sont prévus pour septembre et novembre. La première demande de transport cargo par ICL est parvenue à Hans-Ulrich Brüggemann et son équipe de projet de fret maritime en décembre 2020. « Les grandes dimensions des portiques à conteneurs constituaient un défi particulier », rapporte ce chef de projet expérimenté. « Même démontés, ils restaient surdimensionnés pour un transport par camion ou par bateau. Certaines pièces atteignaient jusqu’à 15 mètres de long. »

Les géants du conteneur peuvent venir. (Image : ICL)
Les géants du conteneur peuvent venir. (Image : ICL)

C’est l’expérience qui compte

« De nombreux facteurs sont à prendre en compte dans la préparation d’un transport cargo », déclare Hans-Ulrich Brüggeman. « De la planification précise de l’itinéraire, fermeture de routes comprise si nécessaire, jusqu’au dédouanement, nous déterminons la voie d’acheminement la plus efficace. » Les équipes spécialisées dans la logistique de projet de DACHSER Air & Sea Logistics ont une grande expérience dans ce domaine. Depuis de nombreuses années, elles conseillent leurs clients dans le monde entier, notamment pour la planification des itinéraires, le choix des modes de transport, et elles prennent en charge le traitement de porte à porte. 

« De nombreux facteurs sont à prendre en compte dans la préparation d’un transport cargo », déclare Hans-Ulrich Brüggeman. « De la planification précise de l’itinéraire, fermeture de routes comprise si nécessaire, jusqu’au dédouanement, nous déterminons la voie d’acheminement la plus efficace. » Les équipes spécialisées dans la logistique de projet de DACHSER Air & Sea Logistics ont une grande expérience dans ce domaine. Depuis de nombreuses années, elles conseillent leurs clients dans le monde entier, notamment pour la planification des itinéraires, le choix des modes de transport, et elles prennent en charge le traitement de porte à porte. 

« Expédier des portiques à conteneurs complets comportant des pièces de toute l’Europe est un véritable défi », confie Hans-Ulrich Brüggemann. « Mais c’est précisément ce qui rend cette mission aussi passionnante. Lorsque les processus ont bien été rodés, même les plus grosses grues deviennent du fret maritime presque ‘normal’. »

Contact Raisa Mertens